Cigarette électronique : Comment bien la remplir ?

Encore appelée vaporette, la cigarette électronique est un dispositif électronique dont les premiers modèles ont été commercialisés en 2003 en Chine. Elle est considérée par les instances sanitaires internationales comme une efficace alternative à la cigarette classique. Elle fonctionne grace à un liquide (e liquide) qui est versé dans son réservoir. On distingue plusieurs types de remplissage, dont deux principaux.

Quels sont les deux principaux types de remplissage de vapoteuse ? Quelles sont les différentes étapes de chaque processus de remplissage ? Zoom dans cet article sur les méthodes à mettre en application pour remplir comme il faut une cigarette électronique.

Les différents types de remplissage

Les différents types de remplissageLes méthodes de remplissage du réservoir de la vapoteuse sont multiples. Elles dépendent généralement de la structure, de la marque, et de la nature de la cigarette électronique. En effet, suivant que la vapoteuse soit dotée d’un atomiseur ou d’un clearomiseur, le remplissage peut se faire, par le haut, ou par le bas. Il est donc important de prendre connaissance du mode d’emploi de la cigarette avant de procéder à tout remplissage

De manière générale, lorsque la cigarette électronique est dotée d’un atomiseur, son remplissage doit se faire par le bas. Par contre, quand il est doté d’un clearomiseur, il devra être rempli par le haut. En cas de doute, il est recommandé de se fier au guide d’utilisation qui peut être consulté sur internet.

 Zoom sur la méthode de remplissage par le bas

Généralités sur cette méthode

homme-fumant-cigarette-hybride-moderneCette méthode qui était la plus utilisée au début de l’histoire de la vape, est de moins en moins appliquée de nos jours. Les vapoteuses à clearomiseurs étant en effet de moins en moins fabriquées, elles sont de plus en plus rares sur le marché. Même si certains fabricants continuent d’en produire, ces vaporettes qui sont remplies par le bas sont de moins en moins prisées par les vapoteurs. Seuls les vapoteurs débutants semblent encore s’intéresser à ce type de vaporette.

Le processus de remplissage par le bas

Pour remplir par le bas la vaporette dotée de clearomiseur, il faut :

  • dévisser la batterie de la vaporette et enlever son drip tip,
  • mettre le clearomiseur à l’envers en le maintenant dans sa position verticale,
  • poser le clearomiseur renversé dans sa main ou sur un plan stable légèrement incliné,
  • dévisser ensuite la base de la machine afin de déconnecter totalement la batterie, puis placer sa résistance,
  • poser l’ensemble des pièces démontées sur un essuie-tout bien propre,
  • prendre alors le réservoir et regarder son intérieur afin d’apercevoir sa cheminée,
  • prendre le flacon d’e liquide, insérer l’embout de la fiole dans l’espace situé entre le réservoir et la cheminée,
  • verser l’e liquide dans cet espace en veillant à ne pas dépasser le niveau de la cheminée,
  • remonter l’ensemble en effectuant l’inverse des gestes de démontage

Focus sur les méthodes de remplissage par le haut

Généralités sur ces méthodes

Cette méthode dépend de la nature de la vaporette et du choix de l’utilisateur. De manière courante, on distingue deux techniques de remplissage par le haut. Il s’agit de :

  • le remplissage par dévissage de la partie supérieure de l’appareil appelée top cap,
  • le remplissage par coulissage de la top cap.

Ces méthodes de remplissage par le haut sont plus faciles à exécuter que la méthode de remplissage par le bas. C’est pourquoi elles sont les plus répandues de nos jours.

Le processus de remplissage par le haut

Certaines opérations doivent obligatoirement être effectuées avant le dévissage ou le coulissage de la top cap. Ces opérations consistent à :

  • dévisser, enlever la batterie et la détacher du reste de la vaporette,
  • garder la machine dans une position verticale habituelle,
  • veiller à déterminer si la top cap est à dévisser ou à coulisser.

Les autres étapes du processus consistent à :

  • déterminer après dévissage ou coulissage de la top cap, la partie où le liquide doit être déversé.
  • Verser le e liquide dans cet espace dédié en veillant à ne pas dépasser le niveau maximal requis.
  • Effectuer les opérations de remontage dans l’ordre inverse à celui de démontage.

Quand remplir sa cigarette électronique ?

Pour bien remplir sa cigarette électronique, il faut non seulement savoir comment le faire, mais aussi quand. Le moment de remplissage est important à connaitre pour éviter une détorioration raapide de votre vaporette. Lorsque vous fumez une e cig dont le e liquide est en quantité insuffisante, vous mettez en danger votre atomiseur. C’est pourquoi il est recommandé de ne pas laisser l’e liquide présent dans l’e cig descndre en dessous de 0,5 ml. La plupart des vaporettes disposent d’un élément témoin pour permettre à l’utilisateur de savoir quand l’e liquide atteint ce niveau minimal critique.

En savoir plus sur les pods jetables

Remplir une cigarette électronique demande de la minutie et de l’agilité. De plus, comme vu précédemment, il existe différents types de remplissage. Si vous ne voulez pas vous embêter à faire ce procédé, il suffit d’acheter une cigarette électronique jetable, cela sera plus pratique pour vous.

Les pods jetables, une solution pour vous faciliter la vie

Les pods jetables, qui peuvent également être appelées puffs jetables, sont des cigarettes électroniques qui n’ont pas besoin d’être remplies. En effet, les pods jetables fonctionnent au nombre de fois où vous allez tirer dessus. Par exemple, une puff jetable peut être utilisable pendant 700 taffes. Une fois les 700 fumées, vous pouvez la jeter, elle n’est plus utilisable. Les pods jetables sont très pratiques car cela ne prend pas beaucoup de place, c’est beaucoup moins cher qu’une cigarette électronique lambda et une multitude de saveurs différentes existent afin de satisfaire les exigences de tout le monde.

Les différents modèles de pods jetables qui existent

Les pods jetables ont tendance à être de plus en plus appréciés par de nombreuses personnes notamment pour son côté très pratique. Il existe d’ailleurs différents modèles de pods jetables. Ce qui va changer entre chaque pod jetable, c’est essentiellement le goût, la puissance et le nombre de taffes.